pic
pic
pic
pic
 
2008 QSL
pic
 

Janvier : Roitelet de formose (Regulus goodfellowi)

Parmi les 5 espèces de la famille des Régulidés, le Roitelet de formose est le plus beau. Son trait sourcilier noir est entouré de sourcils et de bajoues blancs au dessus et dessous de l’oeil. Sur sa tête noire, le Roitelet de formose possède un bandeau rouge-orange vif. Avec une longueur de 9 cm, ce petit oiseau adore sautiller dans les hautes branches des conifères. Le Roitelet de formose vit essentiellement dans les montagnes de moyennes et de hautes altitudes.

   

Février : Arrenga de Taiwan
(Myophonus insularis)

L'Arrenga de Taiwan ou Merle siffleur de Taiwan est l’espèce la plus importante de la famille des Muscicapidés. Le mâle et la femelle sont d’apparence quasi identique, leur plûmage qui n’est pas aussi coloré que les autres oiseaux de montagne est presque entièrement d’un bleu noirâtre et leurs petits yeux sont rouges. L’Arrenga de Taiwan préfère vivre sur les sols couverts et humides. Le Merle siffleur de Taiwan a un chant aigu qui fait penser à un vélo qui freine. Ce chant aigu lui permet d’appeler les autres Arrenga de Taiwan dans les espaces ravinés.

 

   

Mars : Garrulaxe du Morrison (Garrulax morrisonianus)

Parmi les grives, le Garrulaxe du Morrison est l’espèce qui vit en haute altitude à Taiwan. On retrouve sa trace dans les montagnes, à des altitudes supérieures à 2000 m. Le Garrulux du Morrison préfère sauter de manière enjouée au sol et se nourrit de fruits et des insectes. Parfois, le manque de provision d’aliments emmène le garrulux du morrison dans les zones montagneuses touristiques pour chercher de la nourriture. La-bas, ce petit oiseau peut fouiller les ordures ce qui lui a valu le surnom d’« oiseau des poubelles ».

   

Avril : Pirolle de Taiwan(Urocissa caerulea)

La Pirolle de Taiwan vit principalement dans les montagnes de basse altitude. Le bleu est la couleur principale de l’oiseau qui est cependant coloré de noir au niveau de la tête et du poitrail et de rouge au niveau du bec et des tarses (partie basse des pattes). La Pirolle de Taiwan est très appréciée pour sa queue très fournie en plumes, presqu’aussi longues que son corps. Longue de 65 centimètres, la Pirolle de Taiwan est l’un des plus grands oiseaux dans les régions montagneuses taiwanaises. L’image spectaculaire du survol des Pirolles de Taiwan en groupe dans les vallées est surnommée « procession des demoiselles montagneuses à long queue ».

   
 

Mai : Yuhina de Taiwan
(Yuhina brunneiceps)

Ce petit oiseau possède une haute crête qui fait penser à la coiffure de punk. Ses traits noirs au niveau de la gorge ressemblent à une moustache. L’Yuhina de Taiwan peut s’amuser avec d’autres oiseaux de famille des Paridés et des Timaliidés en montagnes de moyenne et de basse altitude. L’Yuhina de Taiwan possède un chant très agréable qui ressemble à la phrase anglaise : « to meet you, to meet you ».

   

Juin : Actinodure de Taiwan (Actinodura morrisoniana)

Lors de sa decouverte, l’Actinodure de Taiwan a immédiatement attiré l’attention des ornithologues avec son plumage rouge-marron qui différencie des autres espèces de la famille des Timaliidés. Vivant dans les montagnes de moyennes et de hautes altitude, l’Actinodure de Taiwan préfère les feuillages en haut des arbres. L’Actinodure de Taiwan est particulièrement calme et chante très peu. Compte tenu de sa rareté, l’apparition de l’Actinodure de Taiwan suscite toujours l’intérêt des fans d’ornithologie.
 

   
 

Juillet  : Faisan mikado (Syrmaticus mikado)

Surnommé « le roi de la brume », le faisan mikado vit dans les montagnes de plus de 2000 mètres. Ses traces pouvant se trouver entre 1 800 et 3 300 mètres, le Mikado est le seul faisan capable de vivre en si haute altitude. De caractère prudent et calme, le faisan mikado est pourtant un farouche gardien de son territoire. Son côté mystérieux et impérial lui a valu d’être représenté sur les billets de 1 000 dollars taiwanais.

   

 

Août : Mésange de Taiwan
(Parus holsti)

Jaune de la gorge jusqu’au ventre, la mésange de Taiwan ou mésange de formose est cependant noire de la couronne jusqu’à la queue. Sa beauté simple fait d’elle la plus attirante parmi toutes les espèces de petits oiseaux de montagnes. La mésange de formose pépie souvent dans les feuillages des arbres des montagnes de moyenne altitude. En plein air, cet oiseau reste plutôt rare.

   

Septembre : Rossignol de Johnston (Tarsiger johnstoniae)

Le Rossignol de Johnston est aussi nommé « le rossignol du mont Ali » d’après le lieu où l’on l’a découvert. Cet oiseau se trouve non seulement dans les zones montagneuses du mont Ali dans le Sud de Taiwan, mais également dans la plupart des montagnes de moyenne et de haute altitude. Le rossignol de Johnston préfère vivre à l’extrêmité des forêts pour profiter de l’ensoleillement. Le mâle possède un plumage coloré, la femelle est simplement de couleur olive. Le Rossignol de Johnston est souvent vu seul ou en couple.

   

Octobre : Faisan de swinhoe (Lophura swinhoii)

Parmi toutes les espèces d’oiseaux endémiques, le faisan de swinhoe est celui qui possède le plumage aux couleurs les plus vives et brillantes. Il fut également le premier oiseau taiwanais à recevoir une renomée à l’échelle internationale. Le faisan de swinhoe vit dans les zones montagneuses de riche végétation en dessous de 2 000 mètres. Vigilant, le faisan de swinhoe préfère se cacher dans les forêts. Il est visible en plein air seulement durant l’aube, le crépuscule ou les jours de pluie.

   

Novembre: Garrulaxe de steere (Liocichla steerii)

Le Garrulaxe de steere est une espèce d’oiseau de la famille des Timaliidés. Il est très répandu à travers Taiwan. Il sautille principalement dans les petits arbustes. De corps petit et rond, le garrulaxe de steere est très rapide, actif et adore entrer et sortir des forêts. Les personnes non familières des oiseaux le confondent ainsi parfois avec des rats de montagnes. La tâche jaune à côté de son bec est souvent surnommée à Taiwan, la graine de beauté des « filles olé-olé »comme pour le visage humain à Taiwan.

   

Décembre : Sibia de Taiwan (Heterophasia auricularis)

Le sibia de Taiwan est réputé pour la bande blanche qui part de ses yeux jusqu’à l’arrière de ses oreilles. Il vit principalement dans les montagnes de moyenne altitude. Son chant « fei-fei-fei » fait penser au sifflement tandis qu’il émet le bruit « da-da-da »pour signaler le danger.

pic
pic 2000 QSL pic 2001 QSL pic 2002 QSL
pic 2003 QSL pic 2004 QSL pic 2005 QSL
pic 2006 QSL pic 2007 QSL pic 2008 QSL
pic 2009 QSL pic 2010 QSL    
pic

 

pic
pic
pic

Radio Taiwan International
No.55 Pei An Road Taipei, Taiwan. R.O.C.
www.rti.org.tw